Les peintres de la vallée de Chevreuse 2017-12-03T16:17:22+00:00

Les peintres de la vallée de Chevreuse qui ont donné leur nom à nos salles

Jean-Baptiste Camille Corot

1796 – 1875, peintre et graveur français

Il passa longtemps pour un peintre amateur qui avait tout loisir de voyager non seulement un peu partout en France, mais aussi en Italie, où il résida à trois reprises. Au cours de ses pérégrinations, il ne cessa de peindre des paysages idylliques, généralement étoffés de petits personnages, selon les règles du paysage classique. Connu pour sa philanthropie, il est aussi l’un des fondateurs de l’école de Barbizon.
Jean-Baptiste Camille Corot et ses fameux décors de Magny les Hameaux, est fait, en 1846 Chevalier de la Légion d’honneur pour son œuvre, et il est promu officier en 1867. Selon Charles Baudelaire, l’œuvre de cet « héritier romantique de Watteau » est « un miracle du cœur et de l’esprit. ».

Antoine Chintreuil

1814 décédé en 1873 à Septeuil (Yvelines)

À la recherche de paysages, Chintreuil fait, à chaque belle saison à partir de 1850 et pendant sept ans, des séjours à Igny, dans la vallée de la Bièvre. Il y produira environ 138 tableaux. Mais, à force de s’exposer à la rosée de l’aube et à la fraîcheur du soir, Chintreuil tombe gravement malade. Son élève va redoubler d’attention pour le conduire à la guérison mais le peintre ne s’en remettra jamais complètement.
Antoine de Chintreuil s’inspire énormément de la région d’Igny, Vauhallan en reproduisant des scènes champêtres du plateau de Saclay.

Armant Cassagne

1823-1907

Il se rend à Paris en 1852 où il fait la rencontre d’Eugène Viollet-le-Duc, dont il devient l’élève en 1857, et collabore comme dessinateur à certains des ouvrages de son maître. Il travaille, avec la même spontanéité, dans la région de Barbizon, la vallée de Chevreuse. Il s’inspire de paysage de la région d’Orsay, Gometz le Châtel et des Vaux de Cernay. Il créé dans les années 1870 un type de papier marqué à son nom.